PHILAE TEATRUM

Philae Theatrum est la compagnie de théâtre amateur du Musée Egyptien de Barcelone

LA COMPAGNIE

Depuis sa création, la Fondation Archéologique Clos-Musée Egyptien de Barcelone est devenue une référence dans notre pays en matière de diffusion de la culture et de l’art de l’Antiquité, et plus particulièrement de l’ancienne Egypte. Les voies empruntées pour que cela devienne une réalité n’ont pas toujours été muséale ou formative. De fait, l’aspect ludique a également joué un rôle. En effet, il a été étroitement lié à un monde passionné : les arts scéniques. C’est avec cette volonté que la compagnie amateur Philae Teatrum a vu le jour en 1997. Une initiative unique et différente. En effet, elle représente une manière originale et agréable de diffuser la connaissance de la civilisation pharaonique, à travers des montages inspirés de l’ancienne Egypte ou bien d’épisodes marquants de l’Egyptologie.

LES MONTAGES

A travers des mises en scène suggestives et attrayantes, mais toujours avec une rigueur historique, un grand éventail de possibilités combinant l’aspect ludique, didactique et artistique a été réalisé : des lectures dramatisées, des audiovisuels, des pièces de théâtre, de la danse contemporaine. Depuis sa création, Philae Theatrum a réuni des personnes qui, en plus de leur intérêt pour le monde de l’interprétation, ont en commun leur estime et leur enthousiasme pour la civilisation pharaonique. Le travail, l’effort et la constance des membres de ce groupe de théâtre ont permis de réaliser plusieurs montages scéniques, certains avec la collaboration de la Compagnie Théâtrale Eskakeig, et des Amis du Club du Musée Egyptien de Barcelone.

AUTEUR ET DIRECTION ARTISTIQUE

Jordi Garcés (Barcelone, 1971). Directeur artistique et auteur des œuvres. Sa contribution théâtrale dans le contexte de l’ancienne Egypte survient en 1997, avec l’adaptation du classique Son et Lumière de Philae qui, à l’origine, fut réalisé dans l’île qui porte le même nom, devant le Temple d’Isis. Après le succès de cette lecture dramatisée, Garcés décide d’écrire le Sueño del Sol (Rêve du soleil), représentée à plusieurs occasions. C’est le début de la tétralogie égyptienne de Garcés, formée par cette œuvre, ainsi que Sénènmout, la sombra de Ra (l’ombre de Ra); Decauville: Howard y el faraón reencontrado (Howard et le pharaon retrouvé) ; et Philae, la clausura de la luz (la clôture de la lumière).

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Obtenir plus d’information.